Charles III “ignorait” le métissage de Meghan Markle ? Ces nouvelles révélations fracassantes

Ça y est Le Roi : la vie de Charles III, la biographie du monarque signée Christopher Andersen, est désormais disponible en librairie. Ce livre était très attendu, car il promettait de nouvelles et croustillantes anecdotes sur le fils d’Elizabeth II. Et il semblerait que cette promesse ait été tenue puisqu’on apprend qu’en rencontrant Meghan Markle pour la première fois en 2016 – à la demande du prince Harry, qui n’a pas encore officialisé avec l’actrice – il n’avait pas”aucune idée que la nouvelle petite amie de Harry était métisse.”

“Ce n’était pas si important, bien sûr. Mais je ne m’en suis rendu compte que plus tard.” aurait-il avoué à l’un de ses amis américains de l’époque, révèle l’écrivain. UN”détail» ce qui pourrait en surprendre plus d’un, tandis que l’écrivain ajoute que Charles III était déjà à l’origine de quelques « gaffes », dont une liée également à l’apparence physique. “Il a dit à un écrivain guyanais qu’elle n’avait pas l’air d’être née à Manchesterprobablement parce qu’elle était noire et portait des dreadlocks”, dit Christopher Andersen. Récemment, on apprenait qu’il aurait aussi une remarque peu flatteuse à l’égard du prince Harry, à propos de la couleur de ses cheveux.

Lire Aussi :  Bretagne : tel un cahier, un livre retrace l'histoire et le patrimoine de ce territoire

“Très mignon” et “absolument délicieux”

Des révélations pas franchement à son avantage, alors qu’il a déjà fait l’objet de plusieurs polémiques depuis son investiture pour diverses raisons, notamment à cause d’une plume qui a provoqué une énorme colère de sa part. Mais malgré tout cela, il apprécierait grandement Meghan Markle dès leur première rencontre.

Lire Aussi :  Tryo offre un grand moment de partage aux Nuits des Champagne de Troyes

Il l’aurait trouvée surtout”très jolie” etabsolument délicieux”, avec des airs de Pippa Middleton, a confié les proches de la famille à Christopher Andersen. Ce dernier en a également profité pour raconter cette fois dans son livre la première rencontre entre la reine Elizabeth II et Meghan Markle.

Lire Aussi :  Diane Kruger : L'ex de Guillaume Canet parade sous ses yeux, décolleté XXL et regard charmeur

“La reine, qui a eu d’innombrables rencontres personnelles avec des personnes de toutes races, ethnies et religions au cours de son règne, est apparu complètement sans préjugés. Pas une seule fois nous n’avons entendu [la reine] faire un commentaire inapproprié sur la couleur de peau de leurs interlocuteurs”, il a écrit. Le prince Philip aurait également aimé Meghan Markle lors de leur rencontre, et “immédiatement« attaché à elle.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button