Grèves dans le secteur aérien : Air France, EasyJet, Ryanair… les fêtes de fin d’année menacées par des mouvements sociaux ?

essentiel
Plusieurs syndicats de différentes compagnies aériennes ont alerté sur le risque de mouvements sociaux pendant les fêtes de fin d’année. Certains vols peuvent être annulés.

Si vous prévoyez de partir à l’étranger lors de ces fêtes de fin d’année, il vous faudra être patient. Plusieurs compagnies aériennes ont prévenu leurs personnels navigants des risques d’arrêts de travail dans les semaines à venir. Envoyer un message A la fin de l’année, la compagnie aérienne fera le point sur les débrayages prévus dans le secteur.

Préavis de grève chez Air France

Chez Air France, deux syndicats ont déposé des préavis de grève pour la période du 22 décembre au 2 janvier. En effet, l’Union des Personnels Navigants de l’Aviation Civile (UNAC) et le Syndicat des Personnels Navigants du Groupe Air France (SNGAF) sont en désaccord avec la direction du groupe concernant la convention collective des agents de bord et des agents de maîtrise : « Cet avis doit être un avertissement à notre direction », explique une brochure syndicale. Si cet avertissement n’est pas entendu, seule une forte mobilisation pourra faire pencher la balance.

Lire Aussi :  « Investisseurs privés, en 2023 soyons plus que jamais aux côtés des dirigeants de PME et ETI »

Auprès de TF1, la direction d’Air France explique que “les négociations sont toujours en cours” et que “notre objectif est de parvenir à un nouvel accord”. Les deux syndicats affirment rejeter toute “action unilatérale” de la direction : “Se retrouver à la merci d’une direction qui, d’un trait de plume, peut changer à volonté tout ce qu’elle touche. Notre métier est inacceptable”, poursuivent les deux syndicats.

Lire Aussi :  l’Union européenne adopte l’impôt minimum de 15 %

Grogne chez EasyJet

Chez EasyJet, c’est la même histoire. Là encore, c’est la convention collective des hôtesses et superviseurs qui fait l’objet de discussions. Le Syndicat national du personnel navigant commercial (SNPNC-FO) a mis en garde contre un “risque très important d’arrêt de travail des personnels navigants commerciaux pendant les fêtes de fin d’année, en lien avec les négociations salariales”.

“Après deux ans d’efforts énormes des hôtesses et encadrants en France, où nos conditions de travail se sont drastiquement détériorées en raison de graves erreurs stratégiques dont la direction est seule responsable, easyJet propose cette année une augmentation de salaire qui compensera l’inflation et annulera des éléments clés de nos revendications », a poursuivi le syndicat. Pour l’instant, les syndicats n’ont pas annoncé qu’ils avaient émis un préavis de grève.

Lire Aussi :  Biden vante les investissements dans l'industrie high-tech avant les...

Menaces de grève chez Ryanair

Les équipages de la compagnie low-cost belge Ryanair menacent de faire grève à la fin de l’année. Dans un courrier adressé à la direction le 21 novembre, le Centre national des salariés (CNE) prévenait : “Les fêtes de fin d’année approchent, et si rien ne bouge, il y a de fortes chances que le personnel manifeste sa colère à cette occasion.” .

De son côté, la compagnie TAP Air Portugal a annoncé qu’elle supprimerait 360 vols début décembre en raison d’une grève de son personnel navigant, prévue les 8 et 9 décembre prochains.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button