Inspecteur des impôts tué par un brocanteur : il pourrait s’agir “d’un acte prémédité”, explique le procureur

l’essentiel
Alors qu’un inspecteur des impôts a été tué lors d’un contrôle chez un marchand de biens d’occasion du Pas-de-Calais, le procureur d’Arras, Sylvain Barbier Saint-Marie, a expliqué mardi 22 novembre que l’acte était peut-être prémédité.

Le Procureur de la République d’Arras, Sylvain Barbier Sainte-Marie, a présenté ce mardi 22 novembre un certain nombre de pièces liées au décès d’un contrôleur des impôts tué lundi 21 novembre au Pas de Boulecourt. – Chou frisé.

Lire aussi :
L’inspecteur des impôts tué par un vendeur voyou dans le Pas-de-Calais. que sait-on du meurtre d’un homme de 43 ans ?

Le rendez-vous a été pris à 14h.

Selon lui, l’inspecteur général des finances publiques, 43 ans, chef de la brigade d’audit d’Arras et son collègue ont eu un rendez-vous chez le prévenu à 14 heures à Boulecourt. « La nomination s’est faite dans le cadre d’une dernière révision du positionnement de l’entreprise spécialisée dans les biens d’occasion. L’intervention avait pour but de vérifier les comptes de l’entreprise, qui se déroule depuis mai 2022 dans le cadre d’un procès fidèle”, a précisé le procureur. a dit:

Lire Aussi :  Lancement de France Géoénergie pour promouvoir la géothermie de surface dans le bâtiment

Appel téléphonique à l’ex-femme à 16 heures.

Le brocanteur appelait alors son ex-femme vers 16 heures et lui demandait de s’y rendre. Arrivé sur les lieux, son ancien compagnon a vu que l’inspecteur était attaché à une chaise et a appelé la police à 18h08. Sur place, les gendarmes ont trouvé l’inspecteur ligoté et extrêmement choqué. Le corps sans vie de sa compagne, qui avait huit blessures à l’abdomen, gisait sur le sol. Le corps de l’accusé a été retrouvé à côté de l’arme dans l’annexe de la propriété.

Lire Aussi :  Tout comprendre sur le futur cyber avion de combat européen et son système SCAF

Coup de couteau dans le dos et la poitrine

Selon les déclarations du procureur, l’inspecteur des impôts a également été ligoté, puis est décédé de plusieurs coups de couteau “dans le dos et la poitrine”. Des traces d’autodéfense ont également été retrouvées sur son corps. La deuxième victime, âgée de 39 ans, “n’a pas été blessée physiquement, mais psychologiquement très ébranlée”. Le salaud de vendeur se tuerait en se tirant une balle dans la poitrine avec un pistolet.

Lire aussi :
Un inspecteur des impôts a été tué par un vendeur voyou dans le Pas-de-Calais. Ce mercredi, un hommage sera rendu à la mémoire de la victime.

Extraits trouvés

Une enquête sur l’affaire “tentative de mort” et “enlèvement” a été ouverte, car “les premiers éléments semblent pointer vers un acte prémédité”. En effet, l’erreur savait qu’il allait recevoir les inspecteurs. Des clips attachés aux sièges des deux victimes ont été retrouvés sur place.

Lire Aussi :  France 1998 ? Brésil 2002 ? Espagne 2010 ? Votez pour le vainqueur de la Coupe du monde de football ultime

Un vendeur voyou connu de la justice pour des faits de violence

Concernant le casier judiciaire de l’intimé, il était connu des tribunaux “pour violences sur mineurs lors du missile”. Après avoir reconnu les faits, l’intimé a suivi un cours de prévention de la violence en 2019. Les audiences sont actuellement en cours, et des autopsies sur les deux défunts devraient être pratiquées d’ici une semaine pour “préciser les premières constatations médicales du pathologiste qui s’est rendu sur place”. ”

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button