Le futur « Conseil national du commerce » piloté par Thierry Mandon

Dans une interview à Journal du dimanche (JDD) a été annoncé le 30 octobre, la ministre des PME et du Commerce, Olivia Grégoire, a annoncé la création du Conseil national des entreprises (CNC), qui œuvrera au développement du secteur et sera dirigé par Thierry Mandon, l’ancien Secrétaire de la Simplification.

“Depuis le 1euh Décembre”dit M.Je suis Grégoire dans l’hebdomadaire, “Nous allons mettre en place un Conseil National du Commerce”UN “Un outil indispensable pour la représentation de ce domaine et pour travailler à son développement”.

“J’ai demandé à l’ancien secrétaire à la Simplification Thierry Mandon de superviser”Elle précise, crois ça « Chantre de la simplification des normes (…) Savoir récolter. “Ils rencontreront tous les acteurs et ensemble, nous définirons une feuille de route avec des propositions concrètes et rapides dès juin”Le ministre a poursuivi.

Lire Aussi :  Redonner l'envie de venir au bureau ? Le quartet gagnant
A lire aussi : Article réservé à nos abonnés Design, boutiques de créateurs, halles gourmandes… Saint-Étienne, sous un nouveau jour

Une enveloppe de 24 millions d’euros

Si aujourd’hui « 72 % du coût des Français se fait toujours » Dans les zones commerciales, ces « Concentrent les puits d’énergie, produisent des îlots de chaleur, exploitent les espaces agricoles et forestiers au détriment de la biodiversité et sont parfois dégoûtants »dit-elle. “Il est temps de repenser” Ces zones “Signes des promesses non tenues de la société de consommation d’aujourd’hui”dit le ministre.

Lire Aussi :  cinq choses à savoir sur Rishi Sunak, choisi par les conservateurs pour devenir le nouveau Premier ministre

“Avec le CNC et tous les acteurs, je veux que nous imaginions leur transformation pour reconstruire un commerce qui s’adapte à l’espace de vie, au logement, aux services et aux bureaux, mixé à une architecture innovante et des solutions environnementales avec toutes les signatures”dit-elle.

UN “Enveloppe de 24 millions d’euros” sera sanctionné « En 2023, mener 10 à 30 exposants »Précise le ministre qui le désigne “L’Etat non seulement finance cette transformation mais la promeut également auprès des collectivités locales et l’accélère”.

Lisez aussi ceci Article réservé à nos abonnés Dans les villes moyennes, les commerces du centre-ville révèlent la santé
Lire Aussi :  Les nouveaux métiers émergents pour la décennie

Concernant le programme “Action Cœur de Ville” dédié à la revitalisation des centres de villes moyennes “Enveloppe de 5 milliards d’euros” 20% d’entre eux sont allés aux affaires, “Un nouveau chapitre [est] En préparation pour les Ministères de la Transformation Environnementale et de la Cohésion Régionaledit M.Je suis Grégory.

Un monde avec AFP

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button