le Tour de France ne passera finalement pas par la route de la Corniche

C’était la principale question qui s’est posée lorsque le parcours du Tour de France 2023 est devenu officiel le 27 octobre. La 110e édition, qui démarre avec un grand coup d’envoi au pays basque de Bilbao le samedi 1er juillet, et dont La troisième étape doit relier Amorebieta-Etxanon Bayonne le lundi 3 juillet
, pour arrivée prévue au-dessus de l’avenue de l’Aquitaine, parking Glain. Une partie de ces 185 kilomètres devait emprunter la route de la Corniche d’Hendaye jusqu’à Saint-Jean-de-Luz. Mais France Bleu Pays Basque peut vous informer que le peloton ne suivra pas la côte sur la route départementale 912..

Logo France Bleu :

En effet, la situation actuelle de la Corniche, sa fragilité due à l’érosion et aux risques inhérents
poussé les dirigeants des collectivités intéressées, ainsi que les services routiers du Conseil de gestion n° 64 et l’administration du district, en tirent une conclusion défavorable. Sur le passage du peloton et de la caravane touristique dans cette partie d’Urugne, Il y a dix jours lors d’une réunion organisée en préfecture avec les organisateurs de l’Amaury Sport Organisation (ASO). « C’est un chemin un peu particulier en raison du recul du littoral. C’est une route très soigneusement gardée en raison des glissements de terrain. Il ne nous convenait pas d’organiser un événement de masse comme le Tour de France, tant pour les coureurs que pour les coureurs. pour les passionnés qui viendraient se stationner sur les bords de cette route départementale pour regarder passer le peloton”précise Olivier Blanchard, directeur général adjoint du CD 64, chargé de la voirie.

Lire Aussi :  Grégoire de Fournas épinglé pour avoir employé des travailleurs étrangers

Trois solutions alternatives envisagées

L’organisateur de la Grande Boucle a compris l’enjeu carle plan B est en cours d’élaboration pour éviter ce tronçon, de la sortie Hendaye (RD 912) à l’entrée Ciboure “où nous avons des problèmes de stabilité du sol dans quatre à cinq sections de cette ligne.”. Actuellement, trois pistes sont à l’étude. semble être passage 810 départemental, ancienne route républicaine 10. Celui-là même qui traverse le centre d’Urugne. « Sachant qu’il y a une composante sportive non négligeable pour un organisateur à naviguer sur le profil de la route pour déterminer un nouveau parcours. Mais je ne doute pas que nous trouverons une solution rapidement.”, ajoute Olivier Blanchard. L’officialisation du tracé devrait se faire début 2023.

“Il faut avoir suffisamment de temps pour préparer cette fermeture d’axe et cette solution inverse, surtout l’été pour gérer les flux. Il y a quelques écarts pour la préparation et un délai maximum de trois mois est nécessaire pour faire tout ça. ajoute le sous-directeur chargé des routes des îles Pyrénées-Atlantiques.

Un changement qui peut interroger les villes passées par le peloton dans le sud du Pays basque, mais pas l’arrivée à Bayonneà savoir le passage par Saint-Py-sur-Nivell, jusqu’à la départementale 255, aussi appelée Route de Bayonne, qui aboutit jusqu’à Otsuria à Arcanges, avant de continuer plus au nord par la Route de Saint-Py via Basusari, pour y accéder. Bayonne via Soutard, avenue 8 de mai 1945, rond-point Saint-Léon et pour terminer cette troisième étape le grand anneau
la ligne droite qui conduira les usagers depuis le parking Glain.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button