Le trafic aérien poursuit sa remontée en France

Aéroport de Bordeaux Mérignac (Photo de Dylan Agbagny (CC0), CC0, via Wikimedia Commons)

La DGAC continue de constater la croissance du trafic aérien en France. Dans sa dernière note économique d’octobre, elle affirme maintenir les niveaux de trafic correspondent à 89,5% de ceux observés au cours du même mois en 2019. C’est le meilleur indicateur mensuel de reprise du trafic enregistré depuis le début de la crise sanitaire.

Le taux de reprise du trafic sur les 10 premiers mois de 2022 est désormais de 79,1% par rapport à 2019.. Cela représente environ 122 millions de passagers.

Avec de bonnes nouvelles Entreprises françaises. Leur part de marché a augmenté de près d’un point au cours des dix premiers mois. Il va comme ça de de 39,7 % 40,5 %.

Les meilleurs taux d’engagement à l’international pour l’Afrique et l’UE

C’est maintenant le trafic international reprend plus vite que le trafic domestique. Le nombre de passagers internationaux a atteint 90,2 %. octobre 2019, soit 4 à 5 points de plus que ceux enregistrés au cours des trois derniers mois. Le taux résiduel depuis le début de l’année totalise 78,0 %.

Lire Aussi :  Macron, Le Pen, Mélenchon... SONDAGE. Voici ce que donnerait la présidentielle aujourd'hui

Détails: L’Afrique est le seul continent avec un trafic plus élevé qu’en 2019. l’indice résiduel a atteint 106,8 % en octobre et 85,1 % pendant les 10 premiers mois de l’année. Le flux de passagers au Maghreb avec l’Algérie est supérieur de 11,1% à celui d’octobre 2019, +Au Maroc : 9,4%, en Tunisie : +1,5%.

Le trafic avec l’Union européenne se porte également bien, bien au-dessus de la moyenne. En octobre, l’indice de reprise atteint 9 par rapport à 20194,0 %. Retour 50,83 millions de passagers sur les dix premiers mois, le taux résiduel est ainsi affiché 84,1 % Par rapport à 2019, l’Espagne affiche 101,6 % en octobre et 91,5 % entre janvier et octobre, ce qui est le meilleur indicateur de l’UE.

Lire Aussi :  Mohamed Simakan a des partisans en interne

Le niveau de reprise du trafic passagers dans les Amériques est modéré de 79 % au cours des 10 premiers mois. Pour le seul mois d’octobre, il s’affiche à 87,9 %. Le trafic France-Canada est le plus dynamique enregistrant une reprise du trafic de 84,7% par rapport à la même période en 2019, et de 101,3% en octobre.

La concurrence ferroviaire se fait sentir sur les lignes intérieures

Néanmoins, l’amélioration la plus rapide est maintenant observée en Asie. Pour la première fois depuis le début de l’année, S. Par rapport à 2019, le taux de récupération des dix premiers mois dépasse les 50 %.. Seulement pour le mois d’octobre, il est de 65,1 %.

Lire Aussi :  Brésil 1970 ? France 1998 ? Argentine 1986 ? Votez pour le vainqueur ultime de la Coupe du monde de football

Quel que soit Le trafic passagers France-Chine reste incertain à seulement 4,8% sur dix mois (7,3% en octobre) : 2019 Les EAU ont le meilleur taux de récupération. En 10 mois, il était de 68,4% en octobre et de plus de 84%.

Le trafic intérieur ce mois-ci est de 86,7 %, soit 3 à 6 points de moins que ceux enregistrés au cœur de l’été.. Le niveau de reprise du trafic sur une base annuelle est 83,6 %Des résultats encore meilleurs ont été observés notamment dans les DOM (95,5 %) et des taux de liaisons radiales (Paris-Province) plus faibles en France métropolitaine (76,6 %).

Cette évolution se retrouve dans tous les pays de l’UE ayant un trafic intérieur important. Et qui confirme que le train a pris le pas sur les compagnies aériennes…

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button